Enseignement d'exploration "Littérature et Société"

Ce blog, créé par Elsa Barbier, professeur d' histoire-géographie au lycée Jeanne d'Albret de Saint-Germain-en-Laye, sera conçu par et pour les élèves de 2°10 et de
2°12, afin que nous puissions explorer, ensemble, l'aventure du livre.

samedi 5 mars 2011

La Bande Dessinée aux Etats-Unis


La Bande-Dessinée apparaît pour la première fois en 1895 avec "Yellow Kid" de Richard Felton Outcault. C'est la première bande-dessinée à bulles, commercialisée dans le journal New-Yorkais "The World".

Le mot "comic" apparaît réellement aux Etats-Unis en 1900, quand beaucoup
de magazines se sont mis à publier des BD. Au début, les comics éta
ient tous amusants, et il n'y avait pas de réels scénarios. Il y avait chaque se
maine un "strip" dans un journal, et non tout un livre.
Rapidement, les journaux sortent des "sunday-strips", c'est à dire, une BD chaque dimanche.
N'hésitez pas à lire ce sunday-strip, bien que ça risque d'être compliqué:

Le succès des sunday-strips est tel que le San Francisco Chronicle est le premier journal à faire paraitre en 1907 des daily-strips dans ses pages sportives quotidiennes avec la serie Mister Mutt.
Si en Europe la bande dessinée est d'abord et avant tout enfantine, aux États-Unis le comic est adulte et familiale ; c'est ainsi que va se développer ce qui sera appelé plus tard les family strips, des bandes racontant l'american way of life naissante. Cela durera jusqu'à un certain 24 octobre 1929, le Jeudi noir de la Grande Dépression.

La Grande Dépression plonge l'amérique dans le marasme, heureusement un héros va résoudre tous les problèmes avec une simple boîte d’épinard... Popeye the sailor, en 1931. C'est là la fin des family strips, avec notamment l'apparition de Mickey Mouse et Picsou de Carl Barks dans les années 30. Le succés de Mickey est exporté à l'étranger: Il a déjà son journal en France !
Dès ce moment là, c'est le début de l'âge d'or avec des héros comme Tarzan, Flash Gordon, Betty Boop. En 1934, Max Gaines à l'idée de standardiser le format du comic-strip pour faciliter leur mise en vente.
A partir de 1935, on entre dans une nouvelle ère: les supers-héros.

Avec la création des plus grandes sociétés de bande-dessinées au monde: Marvel et DC Comics, ce ne sont pas moins d'une centaine de héros qui sont crées durant 6 ans !
1941: La guerre mondiale a commencée, et le moral est au plus bas.
C'est pourquoi est crée Captain America, grand super-heros
patriote s'inspirant du drapeau Américain.
Après la guerre, les américains sont moins portés sur les super-héros, préférant des séries au ton satirique (Snoopy). Il y aura dans les années 50 des tentatives d'exploiter à nouveau les héros mythiques, mais l'esprit n'y est plus. Les 4 fantastiques sont des héros au destin tragique, qui subissent parfois leurs pouvoirs. En Europe, au contraire, c'est presque l'Euphorie après-guerre. Cependant, dans les années 60 commence l'âge d'argent avec des supers-heros nouveaux tels Hulk (1959), Iron Man (1959), Fantastic Four (1961), Spider-Man (1962), Avengers (1963), X-Men (1963)...
Malgré les supers-héros, le comic est un art populaire dans lequel de nombreux sujets de société sont abordés : racisme, guerre froide, troisième guerre mondiale... C'est bientôt la fin du "silver age".
Pour changer
de genre, la BD commence, vers la fin des années 60 à reprendre des classiques de la littérature. Ainsi, Faust, Tom Sawyer ou même Voyage au centre de la Terre sont réadaptés en comics et paraissent chaque semaine.

Plus tard, dans les années 70 et 80, ce sont des classiques du cinéma qui sont adaptés en comics, on y rajoute du suspens et les héros y vivent de nouvelles aventures.


De nos jours, il existe des nouveaux comics, mais les anciens héros des années 60 sont adaptés à l'écran.


En France, on peut trouver des BD parodies de supers-héros Américains comme Captain Biceps...
A la fin de la vidéo, Homer se "transforme" en "The Incredible Hulk"
video

ALDRIC ET SEBASTIEN